L' Auteur

Je suis venu à la photographie par la nature.

 

Du plus loin que je ne me souvienne, j’ai toujours voulu partager ce que je ressentais lors de mes sorties d’enfant à battre la campagne, en randonnée avec mes parents, aux champignons avec mon grand-père, ou seul à l’affût aux sangliers à la nuit tombée.

 

Le premier appareil photo acquis avec mon salaire de job d’été n’a pas été à la hauteur des attentes : j’ai appris qu’on ne pouvait pas faire de belles images de chevreuils avec un compact à travers un œilleton de jumelles. L’investissement était nécessaire, mais les photos ne furent pas forcément meilleures. Deuxième leçon : il faut sortir, travailler, essayer et se tromper pour progresser, et pour qu’enfin les premiers résultats soient au rendez-vous.

 

Après plusieurs années de photographies naturalistes et documentaires, j’ai commencé lentement à basculer vers un autre pan de la photographie, plus graphique, certains diront plus artistique. Saisir l’ambiance d’une scène, capter la relation intime d’un animal avec son environnement, réussir à suggérer les mystères de la forêt… devinrent mes nouveaux motifs d'immersion dans la nature.

 

J’ai eu la chance de côtoyer les grizzlys en Alaska, les orignaux du Québec ou encore les vautours d’Espagne. Mais mon cœur reste dans les montagnes de Haute-Savoie, les prairies sèches du Bugey et les étangs de la Dombes. Mettre en valeur les espèces « banales » qui vivent sur le pas de notre porte, magnifier une mésange ou une mauvaise herbe, rendre beau le brouillard bressan… sont des défis qui me feront encore longtemps chausser les bottes.

 

Vinrent alors les premières expositions, les sollicitations de magazines, les rencontres avec certains grands photographes qui me faisaient rêver et qui pour certains sont devenus des amis.

 

J'ai réalisé que saisir un regard était aussi grisant qu'un renard...

 

En parallèle de cette quête de nature viscérale, je me suis vite aperçu que l’Humain était un sujet particulièrement intéressant à photographier, et que je pouvais mettre à profit les techniques apprises durant les longues heures d’affût auprès de sujets plus coopératifs que les renards et chevreuils.

 

 

J’ai réalisé que saisir un regard, une attitude ou encore une émotion d’une personne peut se révéler aussi grisant que d’immortaliser le plus rare des animaux sauvages.

 

Je me suis moi-même étonné à attendre le cœur battant le moment où la lumière, le sujet et le contexte allaient se rencontrer pour que le doigt appuie sur le déclencheur en se disant : "en voila-une".

 

Le monde et les humains sont un formidable réservoir de photographies potentielles qui donne le vertige... Tenter d'en picorer quelques-unes est un véritable plaisir qui ne me lassera jamais... 

Je propose désormais des prestations photographiques.

Et puis je me suis dit : "Pourquoi ne pas franchir le pas " ? Ce que j'ai fait en 2015, car on ne vit qu'une fois et qu'il faut aller au bout de ses envies.

 

Je suis devenu photographe professionnel.

 

Mon style est souvent qualifié de doux et poétique. J’aime jouer avec la lumière naturelle, les flous de profondeur de champ et les cadrages originaux. Les boîtiers plein-format numériques et les objectifs ultra-lumineux utilisés permettent en effet un rendu velouté inimitable et la vaste gamme de focales garantie des images diversifiées. Je développe ensuite les images une à une en adaptant la tonalité à chaque situation.

 

Photographe professionnel, avec plus de 10 ans d’expérience, je propose désormais mes services pour effectuer des reportages de mariages, séances de portraits de couples, de famille ou de grossesse, ainsi que des reportages corporate auprès des entreprises. Je commercialise également mes images auprès des éditeurs et magazines ainsi qu’en tirage fine-art ou reproduction.

 

Sébastien TOURNIER

Photographe à Bourg-en-Bresse (01)

 

Rhône-Alpes / Auvergne & Bourgogne / Franche-Comté

SIRET 814 743 647 000 12

 

06 82 19 08 11

contact@sebastientournier.com

 

Mariage, Portrait, Nature et Reportages